Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.En savoir +J'accepte

Qu'est-ce qu'un CLSM ?

Un conseil local de santé mentale, qu'est-ce que c'est ?

Le Conseil Local de Santé Mentale est une instance de concertation locale, présidée par un Élu du territoire, regroupant de nombreux acteurs aux champs de compétences complémentaires :

  • élus locaux,
  • professionnels de la santé mentale et de la psychiatrie,
  • représentants d’usagers et leurs familles,
  • associations et institutions du secteur social et médico-social,
  • éducation nationale,
  • services de police, justice, pompiers etc…
illustrations sante mentale

Les cinq objectifs du CLSM

  •  

    Insertion sociale

    Favoriser la pleine citoyenneté et l’intégration dans la communauté

  •  

    Accès aux soins

    Favoriser l’accès aux soins et la prévention de la dégradation de la santé mentale

  •  

    Lutte contre la stigmatisation

    Changer de regard sur la santé mentale

  •  

    Information et formation

    Favoriser le partage et la diffusion des informations

  •  

    Veille

    Identifier les besoins du territoire

Quelques chiffres pour comprendre…

20

%de la population sera touchée par des troubles mentaux au cours de sa vie

18

%de la population sera concernée par une phase de dépression au cours de sa vie

On recense chaque année 200 000 tentatives de suicide et près de 10 500 décès.

Et une définition…

L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé mentale comme un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté. Ainsi, la santé mentale est le fondement du bien-être d’un individu et du bon fonctionnement d’une communauté.

Ainsi, la santé mentale et psychique est un enjeu de société qui peu toutes et tous nous concerner à un moment de notre vie. Améliorer l’accompagnement et l’insertion des personnes touchées par la maladie psychique ne relève pas uniquement du secteur médical mais de l’ensemble des politiques qui impactent la vie : éducation, logement, droits sociaux, cohésion, petite enfance, culture, emploi… D’où l’importance de mettre en synergie ces compétences complémentaires au sein d’une instance dédiée : le Conseil Local de Santé Mentale.

Depuis 2010, l’Association des Maires du Haut-Rhin, le Centre Hospitalier de Rouffach et l’Agence Régionale de Santé (ARS) ont initié une politique volontariste de développement des Conseils Locaux de Santé Mentale afin de couvrir quasiment l’ensemble du département du Haut-Rhin.

Chaque CLSM a un mode de fonctionnement et une dynamique différente. Certains se composent notamment d’un comité de pilotage et de groupes de travail dédiés. Les objectifs et les modalités de fonctionnement sont définis par les acteurs y participant, en fonction des possibilités et des besoins du territoire couvert.

Les CLSM sont présidés par un.e élu.e local du territoire couvert.

Quelques exemples de réalisations :

  • Une mallette pédagogique à destination des enfants réalisée par le CLSM du Sundgau
  • Une plaquette et des temps de débat autour des addictions proposé par le CLSM de Guebwiller/Rouffach/Ensisheim.
  • Des colloques et séminaires sur la santé mentale organisés par le CLSM de Mulhouse.
  • L’expérimentation d’un « référent parcours de vie » dans le cadre du CLSM de Mulhouse.
  • Une boite à outils à destination des Elus pour la gestion des situations d’urgence psychiatrique par le CLSM de Thann.
  • La mise en place de cellules d’analyse des situations complexes, par les CLSM de St-Louis et Colmar.
  • Des rencontres de présentation des acteurs et dispositifs de la santé mentale dans le cadre du CLSM de Ribeauvillé.
  • Etc.

Restons connectés !

En vous inscrivant à notre newsletter, vous découvrirez en avant-première toutes les actualités relatives à Santé Mentale 68.

de recevoir des e-mails marketing de « Santé mentale 68 ».